Les meurtres de Setagaya

Le 30 décembre 2000, un homme s’est introduit dans la maison de la famille Miyazama, à Tokyo. Il a laissé derrière lui quatre corps, ses propres vêtements et son ADN. Il n’a pourtant jamais été retrouvé.

Après avoir assassiné une famille entière dans leur maison de Tokyo le 30 décembre 2000, le tueur de Setagaya est resté plusieurs heures chez les Miyazama. Il a mangé des glaces, s’est servi à boire, a soigné les blessures infligées par ses victimes lorsqu’elles se sont défendues, a fait une sieste sur le canapé…Puis il est parti, laissant ses vêtements derrière-lui, son ADN, sa pointure, sa taille. Son mobile et son visage semblent être les seules choses que l’on ignore encore…

Une enquĂŞte exclusive Ă  retrouver dans son intĂ©gralitĂ© sur l’application Black-Track. TĂ©lĂ©chargez dès maintenant l’application et ajoutez vos signalements.